Entretien avec André Orléan: Monnaie, valeur et capitalisme.”Il m’a fallu aller chercher hors du marxisme de quoi enrichir l’analyse marxiste.”

Benquet, Marlène/Sobel, Richard (2019)

Revue Française de Socio-Économie 23(2), pp. 21-32

“André Orléan est l’un des économistes dont les analyses de la valeur sont les plus riches et abouties. Formé au sein de l’École Polytechnique, il entre dans le corps des administrateurs de l’INSEE en 1974. Il rédige une thèse de troisième cycle intitulée « L’histoire monétaire de l’Allemagne entre 1848 et 1923 : un essai d’analyse théorique », soutenue le 6 mars 1980 à l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne, sous la direction de Jean-Louis Guglielmi et devant un jury composé de Michel Aglietta et Jean Bouvier. En 1987, il est nommé directeur de recherches au CNRS et en 2005 élu comme directeur d’études à l’EHESS. Il est par ailleurs à l’initiative, avec d’autres, de la création de l’Association Française d’Économie Politique (AFEP) en 2009, puis des Économistes Atterrés en 2010. Il a notamment publié des ouvrages majeurs tels La violence de la monnaie, Presses universitaires de France, coll. « Économie en liberté », première édition, 1982 ; seconde édition, 1984, en collaboration avec Michel Aglietta ; Le pouvoir de la finance, Odile Jacob, 1999 ; en collaboration avec Michel Aglietta, La monnaie entre violence et confiance, Odile Jacob, 2002 ; De l’euphorie à la panique : penser la crise financière, Rue d’Ulm, coll. « Opuscule du Cepremap », 2009 ; L’empire de la valeur. Refonder l’économie, Seuil, coll. « La couleur des idées », 2011 ; en collaboration avec Philippe Askenazy, Thomas Coutrot et Henri Sterdyniak, Le Manifeste des économistes atterrés, Les Liens qui libèrent, 2010. Il a aussi dirigé des ouvrages collectifs parmi lesquels Analyse économique des conventions, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige », 1994, 2e édition revue et corrigée, 2004 ; en collaboration avec Michel Aglietta, La monnaie souveraine, Odile Jacob, 1998 ; À quoi servent les économistes s’ils disent tous la même chose ? Manifeste pour une économie pluraliste, Les Liens qui libèrent, 2015 ; Misère du scientisme en économie. Retour sur l’affaire Cahuc-Zylberberg, Éditions du Croquant, 2017.”

Lien vers la revue