La gouvernance des organisations de l’Économie Sociale et Solidaire à l’épreuve dynamique de leurs « Grandeurs »

Julien BOUILLE & Simon CORNE (2017)

Annals of Public and Cooperative Economics, Volume 88, Issue 4, p. 567–588

Résumé. Cet article propose d’étudier, au plan théorique, les différentes logiques institutionnelles en concurrence dans les organisations de l’économie sociale et solidaire (OESS). Nous mobilisons dans cette perspective le modèle des Economies de la Grandeur de Boltanski et Thévenot (1987, 1991). Le caractère novateur de notre recherche réside moins dans l’identification des principales conventions qui modèlent la gouvernance des OESS que dans l’examen des conflits et des compromis possibles entre chacune de ces « cités ». Notre analyse souligne tout d’abord que la « compétition » de plusieurs conventions au sein des OESS génère des tensions organisationnelles difficiles à résoudre. Nous montrons ensuite que l’atteinte d’un compromis, en plus d’être éphémère, comporte un risque d’exclusion d’une « cité » qui peut conduire à une fragilisation de la gouvernance des OESS. Au final, nous traçons des perspectives de dépassement de ce risque en exposant différentes stratégies organisationnelles susceptibles de cadrer la gouvernance des OESS sans en altérer leurs identités, ni leurs « grandeurs » multiples.

Abstract. This article resorts to Boltanski and Thevenot’s Economies of Worth model (1987, 1991) to examine from a theoretical stance the various institutional logics competing in social and solidarity-based economy organizations (SSEOs). The originality of our approach does not lie so much in the identification of the main conventions shaping the governance of SSEOs, but rather in the analysis of the conflicts and achievable compromises among each of these polities. Our contribution is threefold. We first show that the competition among several conventions generates organizational conflicts that are difficult to solve. We then reveal that achieving an (ephemeral) compromise entails a risk of excluding a ‘polity’, which may in turn weaken the governance of SSEOs. We finally sketch out some perspectives allowing to mitigate this risk. In particular, we outline organizational strategies likely to frame the governance of SSEOs without impairing their identities and plural forms of ‘worth’.

Link to the review


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.