Archives par étiquette : Afep

Quelques communications conventionnalistes au congrès de l’Afep à Rennes

Du 5 au 7 juillet 2017 s’est tenu le 7e congrès de l’Association française d’économie politique à l’université de Rennes 2. Deux cents personnes ont participé à ce très beau congrès. Nous listons ici, de manière non exhaustive, quelques communications mobilisant une approche par les conventions.

Une analyse conventionnaliste de la pauvreté énergétique à partir de l’action publique sénégalaise dans l’énergie communication de Pierre Robert (Clersé, Centre Lillois d’Etudes et de Recherches Sociologiques et Économiques). L’objet de cette communication est de dépasser les écueils des mesures standard de la pauvreté énergétique, fondées sur une vision universaliste des besoins en énergie. Le cadre d’analyse mobilise l’Économie des Conventions afin de montrer que ces besoins sont situés et se formalisent dans une convention de service énergétique. Pierre Robert étudie cette convention à partir de l’action publique dans le secteur énergétique au Sénégal, en admettant que cette action se déploie en construisant une image des besoins, qu’elle tente ensuite de satisfaire. Il mobilise pour cela des archives, la littérature grise et des entretiens auprès d’acteurs du secteur. L’analyse permet d’interroger la manière dont la société sénégalaise formule politiquement ses besoins en énergie. Lors de ce processus, les populations rurales sont laissées de côté, ce qui conduit à une représentation de besoins limités dans la convention de service énergétique.

Compter sans connaître. La construction des statistiques pénitentiaires françaises. Communication d’Anaïs Henneguelle (IDHE, Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société). La communication porte sur à la production ordinaire du chiffre dans le milieu carcéral. L’administration pénitentiaire publie régulièrement des statistiques concernant les personnes incarcérées. Comment ces données sont-elles construites quotidiennement au sein des établissements ? Pour répondre à cette question, Anaïs Henneguelle s’appuie sur des observations ethnographiques menées dans deux établissements de la région parisienne. L’article montre qu’il existe une différence importante entre les informations juridiques, au cœur de la gestion des prisons et donc très surveillées, et les informations sociodémographiques, laissées de côté au cours du processus de codage.

Conventions de valorisation des brevets et intermédiaires du droit communication de Christian Bessy (IDHE, Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société). Le système de brevet n’a jamais autant eu le vent en poupe et, en même temps, on assiste à une critique assez acerbe de ce système avec la remise en cause du modèle dit « propriétaire » et le retour aux « communs ». Dans cette contribution, Christian Bessy montre que cette hypervalorisation du brevet que l’on constate au niveau « macro » est liée à la multiplication de ces usages au niveau « micro » : protection et diffusion des innovations, pouvoir de marché et valorisation du patrimoine technologique, instrument de signalement et de négociation, outil d’évaluation et de capitalisation. Ces usages viendraient d’une certaine façon s’empiler depuis la genèse du système à la fin du XVIIIème siècle, sans annuler les usages antérieurs. L’idée centrale défendue est que l’institution du brevet repose à chaque époque sur différentes conventions de valorisation du brevet, même si on peut associer à chaque configuration une convention dominante qui contient les autres en germe.

La manipulation du Libor, une convention entre acteurs financiers de Guillaume Dupéret (Cerna, Mines ParisTech). Taux de référence pour de nombreux produits financiers, le Libor (London Interbank Offered Rate) est depuis 2008 au centre d’un scandale de grande ampleur du fait de la manipulation dont il a fait l’objet. La communication vise à analyser cette manipulation à l’aide d’une approche conventionnaliste. Guillaume Dupéret définit d’abord la convention à la manière de Sugden (1986) : une régularité de comportement au sein d’une population telle que tous les membres de la population se conforment à la norme conventionnelle même si une autre convention aurait pu prévaloir. L’analyse conventionnaliste apporte une meilleure compréhension des dynamiques de groupe qui peuvent exister sur les marchés financiers, à partir des phénomènes réputationnels induits par une situation d’interactions répétées. À partir de la grammaire des cités de Boltanski et Thévenot (1991), l’analyse montre inversement les conditions du désengagement relationnel des traders dès lors que la convention est délégitimée par l’intérêt public des médias et de la justice.

Do really markets come from quality conventions? Dynamique et recomposition du « marché » (de proximité) des fruits et légumes à Montpellier communication de Sarah Millet Amrani (INRA, Institut national de la recherche agronomique). L’essor récent des circuits courts alimentaires traduit l’émergence d’un « marché de la proximité » pour lequel l’évaluation de la qualité porte moins sur les caractéristiques du produit que sur la transaction en elle-même. Pour décrire la structuration de ce marché, Sarah Millet Amrani (en collaboration avec Yuna Chiffoleau et Jean-Marc Touzard) propose une analyse du réseau de la distribution des fruits et légumes en circuits courts sur Montpellier, réalisé à partir d’enquêtes producteurs. En s’appuyant sur la théorie des marchés d’Harrison White (1981, 2002), -et son interprétation en termes conventionnalistes par Favereau et al. (2002), – la communication : (i) révèle un marché structuré en niches, mais au sein desquels les conventions de qualité ne sont pas encore stabilisées, (ii) souligne le rôle des intermédiaires dans la structuration des marchés et la construction d’accords autour de la qualité.

Panel « Convention » at the upcoming AFEP congress

At the AFEP congress 2017 (5-7 July) at Rennes 2 (Campus Villejean) there will a session devoted to (applications of) convention theory.

The session « Conventions » will take place Wednesday 5th of July (14-15.30, Room 1.147) and it will be headed by Nicolas Da Silva (CEPN, University of Paris 13)

  • Christian Bessy (IDHES, Ecole normale supérieure de Cachan)
    Conventions de valorisation des brevets et intermédiaires du droit
  • Pierre Robert (Clersé, U. Lille 1)
    Une analyse conventionnaliste de la pauvreté énergétique à partir de l’action publique sénégalaise dans l’énergie
  • Alain Herscovici (CNPq, U. Federal do Espirito Santo)
    L’historicité du capital : quelques considérations d´ordre épistémologique

Registration is possible until 1st of June, see congress home page

https://afep2017.sciencesconf.org/