Archives quotidiennes :

Compte-rendu / Review of “Marie J. Bouchard, L’innovation et l’économie sociale au cœur du modèle québécois. Entretiens avec Benoît Lévesque”, Québec: Presses de l’Université du Québec, 2021.

Emanuel Guay (2022)

Revue Interventions économiques, 67. Online. Open access

Extrait: “Le dernier chapitre de l’ouvrage est dédié, pour sa part, à deux questions croisées, soit les travaux sociologiques sur l’engagement et la sociologie engagée comme méthode de recherche et d’intervention. Lévesque nous rappelle d’abord que la sociologie « repose sur une approche inductive à partir d’une analyse de la réalité telle qu’on peut l’observer pour dégager dans un deuxième temps la vision d’une société différente, mais en conformité avec la dignité humaine » (p. 319). Il reprend ensuite les travaux du sociologue et économiste Laurent Thévenot, en nous invitant à distinguer trois régimes d’engagement, soit un « régime en familiarité personnelle » qui renvoie à l’attachement que nous éprouvons envers les personnes avec lesquelles nous partageons notre vie, un « régime en plan projeté par l’individu » qui est lié aux projets personnels et un « régime en justification par le bien commun » qui est plutôt associé à une cause collective (p. 331-332). Après un retour sur ses engagements dans les domaines religieux, syndical, politique, communautaire et dans les milieux de l’économie sociale, de la coopération et de la philanthropie, Lévesque encourage les chercheurs et les chercheuses à «  combiner les deux variantes de la sociologie engagée : d’une part, dévoiler les dominations qui affectent la plus grande partie du monde et lutter ainsi pour plus de justice sociale et environnementale ; d’autre part, mener des recherches qui portent sur les visions et les constructions de nouvelles façons de vivre, de travailler et d’aménager le territoire dans la perspective d’une transition sociale et écologique », tout en soulignant que « la sociologie des régimes d’engagement peut également être mobilisée, puisqu’elle permet d’identifier les diverses formes d’engagement qui s’offrent aux individus, alors que la sociologie engagée fournit des outils et même une démarche pour comprendre la spécificité de l’engagement pour un bien commun et même la possibilité de passer de l’intérêt collectif à l’intérêt général qui prend maintenant la forme d’une grande transformation » (p. 344).”

Extract: “The last chapter of the book is dedicated to two cross-cutting issues, namely sociological work on commitment and engaged sociology as a method of re-research and intervention. Lévesque first reminds us that sociology “is based on an inductive approach, starting with an analysis of reality as it can be observed, in order to draw up, in a second stage, a vision of a different society, but in conformity with human dignity” (p. 319). He then takes up the work of the sociologist and economist Laurent Thévenot, inviting us to distinguish three regimes of commitment, namely a “regime of personal familiarity” which refers to the attachment we feel towards the people with whom we share our lives, a “regime of plan projected by the individual” which is linked to personal projects, and a “regime of justification by the common good” which is rather associated with a collective cause (pp. 331-332). After a review of his involvement in the religious, union, political and community fields and in the social economy, cooperation and philanthropy, Lévesque encourages researchers to “combine the two variants of committed sociology: on the one hand, to expose the dominations that affect most of the world and thus fight for more social and environmental justice; on the other hand, to carry out research on the visions and constructions of new ways of living, working and developing the territory in the perspective of a social and ecological transition”, while underlining that “the sociology of the regimes of commitment can also be mobilized, since it makes it possible to identify the various forms of commitment which are offered to the individuals, whereas the committed sociology provides tools and even a de-march to understand the specificity of the commitment for a common good and even the possibility of passing from the collective interest to the general interest which takes now the shape of a great transformation” (p. 344).”

Lien / Link