René Girard ou le sacrifice de la raison

Conférence à venir de Pierre-Yves Gomez, le 11 octobre 2017 (20h-21h30)

Le Collège Supérieur – 17 rue Mazagran – 69007 Lyon

L’apport fondamental de René Girard aux sciences sociales a été de nous permettre de considérer le désir non plus comme une catégorie essentiellement subjective fondant le comportement de l’individu moderne, mais comme une catégorie construite par le jeu inter subjectif des désirs mimétiques.

Une démarche identique de désubjectivation a été appliquée non au désir mais à la raison elle-même : une part de la rationalisation de nos comportements souscrit, par mimétisme, aux attentes que nous croyons être celles des autres ; cette auto ajustement généralisé définit et réalise les normes de nos « bonnes conduites ».

On a ainsi pu avancer les termes d’une « économie de la croyance » (ou économie des conventions ) fondée sur les intuitions de René Girard. Elle permet de compléter ses analyses en mettant au jour combien le « sacrifice de la raison » est au cœur de nos comportements apparemment les plus rationnels…

Réservation

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.