L’évaluation d’impact territorial en pratique Réflexion sur les représentations conventionnelles des logiques d’action publique

Maurice Baslé (2018)

Revue d’économie régionale et urbaine,  No 2. pp. 489-508.

Résumé. L’évaluation d’impact territorial des programmes participe de l’évaluation de l’effectivité des politiques et des programmes publics sur un périmètre territorial à la fois géographique et institutionnel. Elle est donc une activité ambitieuse de connaissance au service de l’action publique à finalité territoriale, avant, pendant et après l’action. L’activité évaluative peut faire appel à des démarches de production de contrefactuel. Elle peut se contenter de faire appel à des représentations conventionnelles des logiques d’action publique. Seules ces dernières font l’objet ici d’une analyse approfondie en termes de faisabilité et de fiabilité. Les conventions de logiques d’action, lorsqu’elles sont partagées entre les acteurs de l’évaluation d’impact, sont au cœur des cahiers des charges et servent d’ossature aux termes de références des évaluations : elles sont le langage partagé par les acteurs publics et les évaluateurs. L’article se réfère à la seule pratique de ces représentations dans les usages des évaluateurs : l’accent est porté sur les conventions simples de représentations « de chaînes d’impact » mais aussi, dans le cas de politiques complexes, sur les représentations de « réseaux de valeur et d’impact ». Puisqu’il s’agit de conventions, les questions de faisabilité et de fiabilité des résultats des évaluations se posent immédiatement : elles sont traitées ici avec un esprit de praticien. Il est montré qu’un indicateur de confiance dans les résultats donne souvent du flou aux résultats évaluatifs mais ceci peut augmenter l’acceptabilité des résultats évaluatifs d’impact territorial, ce qui, au surplus, peut favoriser l’utilisation des résultats des évaluations.

Mots clés : causalité, chaînes logiques de valeur publique, évaluation d’impact, réseaux de valeur publique

Territorial impact Evaluation in practice. Discussion on conventional representations of impact chains and impact networks

Abstract. The territorial impact assessment of programs is part of the evaluation of the effectiveness of public policies and programs in a geographical and institutional territorial perimeter. It is therefore an ambitious activity of knowledge at the service of public action for territorial purposes, before, during and after the action. The evaluation activity may involve counterfactual production processes. It can be satisfied with conventional representations of the logic of public action. Only the latter are analyzed here in depth in terms of feasibility and reliability. The conventions of logics of action, when shared between the actors of impact assessment, are at the heart of the specifications and serve as a framework for the terms of reference of evaluations: they are the language shared by public actors and evaluators. The article refers to the practice of these representations in evaluators’ practices only: the emphasis is on simple conventions of “impact chain” representations, but also, in the case of complex policies, on representations of “value and impact networks”. Since these are conventions, questions of feasibility and reliability of evaluation results arise immediately: they are dealt with here in a practitioner’s spirit. It is shown that a confidence indicator in the results often confuses the evaluation results, but this may increase the acceptability of the territorial impact evaluation results, which, in addition, may encourage the use of evaluation results.

Keywords: causality, impact assessment, logical chains of public value, networks of public value.

Lien vers l’article/Link to the article

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.