Faire par l’intervention artistique

Prendre part à l’intervention artistique urbaine. Multiples engagements et appropriations : pour quelle figuration ?

Doing through artistic intervention. To take part in the urban artistic intervention. Multiple commitments and appropriations: for which figuration?

21 Octobre 2022, Pavvillon Sicli, Geneva, 13.00-17.00(15 PLACES) | ATELIER

L’atelier propose de réfléchir avec les participants sur les tensions inhérentes aux interventions artistiques urbaines impliquant un engagement participatif. Souvent laissées dans l’ombre, ces tensions pèsent lourdement sur le résultat tant artistique que politique de ces interventions. Sur inscription.

En croisant une expérience singulière menée en banlieue parisienne (Bobigny) par le sociologue Laurent Thévenot et l’artiste Yves Mettler (Bancbigny, extrait de son Atlas Europe Square) avec des interventions réalisées ou en cours à Genève (La Buissonnière, Parc de la Jonction, Cardinal Mermillod/PAV), trois questions majeures seront abordées à la lumière des difficultés rencontrées et des réponses originales apportées par l’expérience.

  1. La quête de participation des habitants est inscrite dans les projets réunissant des visées à la fois culturelles, sociales, urbaines et institutionnelles. Comment laisser ouverte la façon de prendre part sans la normaliser dans le mouvement général de la “ville garantie” (Marc Breviglieri)?
  2. L’expérience de la déprise de l’artiste par les diverses appropriations habitantes révèle les contradictions internes aux dispositifs participatifs artistiques. Comment anticiper leurs conséquences dans la prise en compte des attentes de l’administration de la ville et des habitants?
  3. Le rendu imagé, narratif et critique de l’intervention et de ses suites doit manifester ouvertures et tensions sans les couvrir. Comment “tirer le portrait” d’une urbanité en figurant les multiples voix et engagements des habitants de la Cité, qu’a suscités le projet participatif?

La mise en relation des trois questions permet d’esquisser une approche renouvelée des interventions artistiques urbaines participatives. En déplaçant l’objet pour faire avec la déprise le portrait d’une cité, et en évitant la confusion entre les parts prises par les habitants et par l’artiste, se dessine un geste artistique qui figure la vie de la communauté à partir de la violence qu’a déclenchée l’œuvre originellement projetée sur le territoire où elle a connu des accommodements pluriels.

Intervenante.s – Yves Mettler (artiste), Luca Pattaroni (sociologue, EPFL), Laurent Thevenot (sociologue, Haute Ecole de Sciences Sociales)