L’entreprise et ses propriétaires

Lauzun, Pierre de (2020)

Web contribution

EXCERPTE

“Entreprise et société commerciale: la critique

Une première ligne de critique consiste à contester l’idée même de la propriété de l’entreprise par les actionnaires. Ce courant d’idées est très présent au sein de l’Eglise ; ainsi avec Olivier Favereau et Baudouin Roger, qui travaillent ce sujet publié sous les auspices des Bernardins et ont exposé leurs idées dans un livre récent. Ils posent une distinction majeure entre ‘l’entreprise’ (dont ils disent qu’actuellement elle n’est pas reconnue juridiquement) et la société commerciale. Les actionnaires ne seraient propriétaires que de la seconde. Le fonctionnement des firmes aurait ainsi un biais anti-démocratique, car la société (commerciale) pilote seule une ‘entreprise’ dont le périmètre ou les perspectives sont plus larges.”

EXTRACT

“Business and Commercial Society: Criticism

A first line of criticism is to challenge the very idea of shareholder ownership of the company. This current of ideas is very present in the Church; for example, Olivier Favereau and Baudouin Roger, who are working on this subject published under the auspices of Les Bernardins and have set out their ideas in a recent book. They make a major distinction between the ‘enterprise’ (which they say is currently not legally recognised) and the commercial company. The shareholders would only own the latter. The functioning of the firms would thus have an anti-democratic bias, because the (commercial) company alone controls a ‘business’ with a wider scope or prospects.”